Demonata

La Chute du Concursium

Chapitre 22 à 41

Ah! Que les saisons ont changés! Avez-vous vu, tout ce temps qui s’est déroulé en votre absence? Ou même en votre présence? Comme des étoiles filantes, vous vous êtes heurtés à la gravité, qui vous a attiré lentement mais surement vers ce qu’on aurait crût être une pente fatale.

Révisons un peu ce qui c’est passé depuis Février, cela vous convient? Très bien!

Suite au retour du coeur de l’hiver et au chute des ailes, un vent de tranquilité semblait vouloir s’installer sur le Concursium. Malheureusement, Bazael n’avait pas dit son dernier mot et bien des histoires restaient à être exploré avant que vraiment, nous ne puissions voir une lueur d’espoir, un possible peut-être de paix.

C’est alors que revint Gareth, Nephilim déchu au coeur vengeur qui semble porter une haine particulière envers les enfants des cieux… particulièrement envers les Nephilims, soit les humains, faibles et sans magie, qui déscendent des anges. pris dans le courroux de Gareth, Richard avait été kidnappé quelques mois plus tôt, jusqu’à ce que Janique trouve une piste de lui. Vous l’avez suivit. vous êtes tombé sur un hécatombe et des menaces particulières envers le jeune Pinson.

Une ribambelle de marmots y ont été trouvés. Sur 20 prisonnier, seulement 9 en sont sortit vivant, excluant Richard, qui a finit en esclave spartiate de Gareth. Oh, d’ailleurs! Dois-je vous rappeler que c’est Peter Akimoto et Saint-Fann qui ont mis sur pied se piège contre vous, alors que Gareth, de son côté, prépare quelque chose de Machiavélique? Quoi qu’il en soit, Saint-Fann n’est nul part en vu et Peter baigne dans son sang sous l’église Notre-Dame-des-Victoires, au petit champlain.

Trouvant des trésors inouis sous les ruines des Ailes, vous les avez rapporter avec votre bonhumeur et cette nouvelle précaire au Concursium, désormais établis dans “l’Hâvre”, un chalet perdu au fond du bois. Quelque part qu’il croyait en sécurité (Bien fait de vous êtes débarassé de la cloche! ).

Là, Saint-Martelle vous a autorisé repos et remercié infiniment. Quelqu’uns d’entre vous on put rencontrer leurs patrons et discutter avec, parler des défunts et d’autres (Rip Arachnon et Garaël). Les autres ont discutter avec Martel.

Suite à ce repos, une conclusion est venu : Il nous faut aller à Saint-Fidèle, vérifié l’étât de Père Thomas, du Diable et de… Môman. Sur le lieu, des conclusions ont pu être faite.

1. Lloth était libéré. Peut-importe ce qui était sous Saint-Fidèle n’y est plus…. alors pourquoi aucune répercussion jusqu’à présent? La Reine du venin s’est-elle caché jusqu’à l’arrivé de son Maître?
2. Le Diable et Sylvia étaient en piteuse étât. Un était congelé. L’autre s’est fait arraché les ailes par sa propre fille (un amour incommensurable, n’est-ce pas?) Puis le son de grognement s’est fait entendre.

Et oui! Les Sbires de Bazael, furax de votre coup d’étât, se sont lançés à votre poursuite jusqu’à Lorretville, où les talents forestier et de courreur des bois d’Édouard vous ont sauvés le posterieur. Avec une soupe entre les mains et l’esprit tranquil, vous avez commencer à penser a vous reposer.

Fin de l’Acte 5

Début de l’Acte 6
Le Début de la Fin

Tic-Toc. l’horloge sonna 18h alors que les lumières ont flanché l’espace d’un instant. Qui d’autre qu’un Baron pour arriver à une telle heure?

Et hop, un mort, deux mort, Reg est mort. Ou presque. Tellement de passion, tellement de courage dans le coeurs de nos petit pactisés! Comment s’en départire? Quoi qu’il en soit, le Baron, frustré, ficha le camp… non sans vous avoir laissé un petit cadeau! Des passes V.I.P pour son Royaume!

Bon, petit fast forward pour s’allèger les paupières et l’esprit.

Vous fuyez jusqu’au petit Séminaire. Vous y dormez. Vous vous réveiller dans un Paradis Perdu. Vous impressioner le Démon qui tient l’endroit (Mammy Brigitte, aussi connu comme Madame Dimanche). Le Démon vous renvoi chez vous avec très peu de souvenir de l’endroit… sauf qu’il manque quelque chose.. à merde, la clé.

Alors on y retourne! Yééééé!

Alors, une danse macabre plus tard et quelques mauvais compagnons et des échanges démoniaques, Hermès ouvre le portail, Bazael massacre Postremo, le Baron s’amuse à vous torturer un peu…

Puis, coup de Théâtre (pcq la politique, ça existe chez les entités supérieurs), Baron et Ragouel sont associé contre la majorité de vos patrons.

Le Diable, Saint-Nicolas et Santhariel Affronte Mortem, les Cavaliers et Armand. Gagnent (avec de grandes pertes) et rapporte la dernière clé à Saint-Michael.

Ce dernier se présent au PSQ, ou Gabriel savait que se trouvait la porte des Péchés. Flash. Feu, Mort.

Fin.

Décès des amours. Début de l’Acte 7.

Les Cendres

La mort est en soit, quelque chose de tragique et de rassurant. Elle est rassurante dans l’idée qu’elle amène une fin, un arrêt à la torture et la misère de la vie, dans toutes ses attrocités. Certes, certain dirons que la mort et tragique, d’autre qu’il s’agit d’une bénédiction. Quoi qu’il en soit, il vaut mieux la mort que la torture, surtout lorsqu’il y a pire dans ce que les démons peuvent faire sur le corps d’un Homme.

Ainsi, les ailes de biens des amis se sont déchirés ces derniers jours. Sainte-Mortem et Armand, amants jusque dans les ténèbres, succombèrent au coup d’état porter par la guerilla de Saint-Michael. Hermès, piègé par les hommes d’Armand, fut rapidement accusé d’avoir aidé et mené leur patron dans un guétapan.

Santhariel fut blessé lors de la bagarre, grièvement. Pris de ce besoin de se reposer, il disparut de la réalité, du moins, il est introuvable, sans pour autant être mort.

C’est le coeur serré qu’on apprend le décès du Diable. Frédérique Roosvelt, un homme de carrure, de fierté et, pourtant, d’amour. Son histoire, si belle et mélancolique, sera à jamais perdu pour préservé la beauté de l’humanité : sa libertée. Laissant derrière-lui son épouse, Cassandra Gros-Louis, Édouard Pinson n’aura d’autre choix que de s’occuper de sa mère et de sa soeur…

Raphaël Deblois, qui n’était maintenantu en vie que par les pouvoirs d’Armand, s’éffondra dans son lit d’hôpital quelques heures après la mort de son patron. Impossible de savoir ses dernières pensées, mais certainement, la dernière image qui se glissa son esprit fut celle de Maude. Il mourut inquiet. Incertain. Sera-t-elle en mesure de vivre et d’être heureuse? Avait-il accomplit sa tâche? Quoi qu’il en soit, ses amis durent lui dire un aurevoir larmoyants.

Il en va de même pour la belle Mélodie et les 47 autres étudiants du Collège Saint-François de Laval qui succombèrent aux flammes de la Porte des Péchés. Des funérailles publiques auraient bientôt lieux, et la cours arrière du collège serait réaménagé en cimetierre chrétien. Le Cadavre de deux jeunes filles y fut justement retrouvées. Les autorités enquête présentement sur le sujet.

Et puis, dans se Chaos… ou cette paix…? Il y a vous. Vous quatre courageux petits humains qui maintienne leur désir de vivre en s’appuyant les uns contre les autres. Un Co-dépendance touchant et à la fois meurtrière.

Vos barrières se sont éffondré. Vos croyances aussis. Vos amis aussi.

Il ne reste que vous. Vous quatre. Contre le Monde et tout ce qu’il vous a volé.

Comments

Azarion

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.