Concursium

Welcome to Concursium
Là, où la vie est normale

Ah, comme il est bien de vivre à Québec dans ce moment de baisse économique, de préjudice racial et de complots politiques diverses. Je vous souhaite le bienvenue à votre 4ième année au sein du collège Saint-François de Laval.

En espérant que vous y excellé tous avec grandeur!

-Théodore Pelletier

View
Bienvenue à Saint-François de Laval
Proffs, Post-mortem et Problèmes

“Les plumes du pigeon partent en cendre” comme dirait Armand, alors que le curieux et l’inhabituel frappe nos valeureux amis du groupe 33.

Regroupés autour d’un trou béant, les poings serrés et les larmes aubtiles étaient de mise. Chacun aimait Martin à sa façon. Qu’il s’agisse d’un amoureux, d’une oreille attentive, d’un bon jack ou d’un partenaire d’escalade, Martin symbolisait l’humour, la joie de vivre et la volonté particulière de vous voir bien souvent.

Mais c’est dans la pluie que vous avez fait vos Adieu, le coeur chagriné et l’esprit noyé de questions existentielles.

L’été passa, sans qu’on ne se rendre compte à quel point il passe vite. Vous y avez trouvé des jobs, amassé du cash, fait peut-êtres de nouvelles rencontres, jusqu’à le jour J fatidique réaparaisse. En rang comme des moutons tous tonduent identiquement, vous vous êtes attroupés dans vos locals blancs aux néons agressant. C’est tout naturel de suivre l’ordre des choses: vous êtes le troupeau, Dieu est votre berger.

Mais à ce moment, des détailles sont apparues… Des détailes qui n’ont rien à voir avec l’histoire. Un homme louche qui observe les enfants de loin. Un pédophile? Habituellement plus rare au secondaire. Puis ces jumeaux roux, mais ils sont vraiment bizare d’arriver d’Ontario comme ça, après la mort de leurs parents.

Et aussi, Père Augustus, qui n’apparrait jamais à l’école, voilà qu’il se manifest à quelques reprises, suivit d’un énorme feu?! Quelque chose ne tourne par rond. Une histoire de criminels? Un pyromane? Les rumeurs de Denises ne serait récomforter votre malaise alors que l’inhabituel se chauvauche à chaque coin de rue… Mais fort heureusement, vous vous avez les uns les autres et vous pouvez compter sur Mélodie et…

Mais attendez, où est Marc?

View
Forshadow
Nostalgie Maternelle

Avec l’école qui a passé au feu, les élèves du secondaire 4 et 5 ont du se déppartir de leur pupitre et leurs enseignant pour 5 jours. 5 jours qui serviront, certes, à reconstruire l’établissement, mais aussi à faire le deuil sur Marc qui, lui aussi, quitta ce monde quelques jours après sa fête.

Pris de solitude et de mélancholie, Mélissa chercha du récomfort chez ses amis : c’est à dire, vous. En contactant Edouard, le plan d’aller chez La muette fut fructueux et la troupe s’t dirigea pour passer la journée.

Mais, quel drôle de journée ce fut! Des horloges, des jukebox, de la musique et… Une silhouette blanchâtre? Était-ce un avertissement, une agression ou une demande à l’aide? Sous cette valse hypnotique, vous êtes redescendus pour faire face à de jeunes brigands rancunier et superstitieux, qui brisèrent la vitre du Manoir Langlois.

“Burning fish”, devienderait probablement quelque chose de péjoratif.

Vous retournèrent à vos demeurs, désirant le sommeil. Mais vous n’avez peut-être pas tous aussi bien dormis les uns que les autres… Je vous soihaite de beaux rêves, mes chéris, car ils seront probablement vos derniers…

View
La messe à huit pattes
L'éveil des Ensanglantés

Tout commence plustot docilement, en plein centre des études de nos jeunes camarades.

Les funérailles de Marc furent, en mémoir de celui et de martin. 2 morts, 3 mois. Ce ratio de mortaliter vient décourager l’école, même le lère Augustus à fait son apparition, plustot rare ces temps-ci.

Le temps d’une messe, l’école s’est réunit dans la chappelle du collège et à la mémoire des défunts, ont allumés des chandelles.

Wooush.

En un coup, les flammes se sont éteindues.

Éluder un mystère, fuire l’école, assumer les conséquences.

Allons voir ce que réserve le destin, s’il existe.

View
La balade des Araignés
Chapitre 4

Alors qu’un nuahe se forme au-dessus de la ville de Québec, nos amis sont au chaud, caché au sous-sol de Gabriel.

Angélique manque toujours à l’appel, Denise apporte des rumeurs sur les araignés… Quelqu’un rencontre le Diable… Et l’autre un “démon”. Après une jolie danse autour du feu et quelques heures de sommeil mal mérités, la troupe s’est éveillé le mercredi matin, rêt à aller à l’école, avec leurs chapeaux.

La marche fut courte, mais brève, les enfants passèrent la journér à faire des Maths et du Sport… En remarquant de nouveau la quantité excessive d’araignées… Et la disparition du mystérieux homme louche, les enfants tombent tranquillement dans l’univers de l’irrèel. Les démons serait-ils la réalité? C’est dernier auraient-ils vraiment la capcité de se manifester?

Mais pourquoi à vos 17 ans? Pourquoi au collège? Pourquoi vous?

Tant de question. Si peu de réponses.

La journée s’en suivit, jusqu’au retour des jumeaux et un festival Jazz-Folk en plein centre-ville. Le petit peuple s’y ai regroupé pour célébrer un peu, se changer les idées… Jusqu’à ce que le sang Gicle dans la cuisine du Capitole.

Puis la puis commença, et s’en suivit une course contre la mort, accompagné de l’itsy, bitsy spider, went up thw water spout… Down came the rain… And crashed more spiders out…

View
Bad moon Rising
Chapitre 5

Un matin pas comme les autres, n’est-ce pas?

Cette journée s’annonçait bien, même très bien. Une petite balade de la pars de nos jeunes aventuriers hors de l’école (une fois de plus, dois-je vous le rappeler). Rien de compliqué, initialement : une petite bénédiction de la part de Réginald sur un nouveau-né pour lui montrer le Chemin de Dieu.

Ainsi, vous partiez du Collège Saint-François avec l’aide de Raphaël pour vous diriger en basse-ville, à ce méconnue lieu de Dieu nommé Saint-Fidèle. Malgré que vos bonnes intentions et votre amitié, un secret se cachait aux creux de vos mains. Un morceau de bois brûlé pour un, une pièce de craie pour l’autre… et quelque chose d’inavoué pour Mel. Maude, absorbée par la présence de sa mère, s’essaya a ses côtés. Gabriel, à le recherche d’un collier, ou d’une clé (Le chose reste à être identifiée), resta à l’affût sans se mêler de la parade.

Ainsi, Réginald débuta sa bénédiction, l’enfant entre les mains.

Et juste ou toute allait bien… une bûche s’heurta contre la pierre, fracassant le ligne de craie. En un instant, avec une rapidité inouïe, Réginald recréa la ligne de craie, mais du ainsi plonger avec malaise le chérubin à l’eau. Était-ce la bonne chose à faire? Qu’est-ce qui manquait vraiment? Peu importe la cause, la fontaine se mise à craquée, un sang noir à l’odeur de souffre s’en échappant. En un torrent morbide, un fléau d’araignée de toutes sortes, mutées et non, montèrent en spirale dans un cylindre invisible. Un brasier, venu de la retaille de bois, s’anima vivement en incendiant la majorité des arachnides. Pour un cours instant, la victoire semblait assurée. Jusqu’à ce que le cylindre s’immobilise un instant, puis éclate en un millier d’araignée.

Une dame à la beauté incomparable descendit du socle, tendant la main vers l’enfant que tenait Réginald.

“Rend le moi, je t’en prie” Dit-elle avec un sourire mesquin et séducteur.

Fort heureusement pour le jeune homme, un personnage se mêla de la situation. Père Augustus, prenant la femme dans ses bras, éblouie la salle d’éclaire blancs, aveuglants les participants et les témoins.

Par cette lumière, le dos de Réginald fut brûler, et les 6 amis, pris de panique, s’enfuirent du Lieu vers l’hôpital.

View
Une journée sans fin
Chapitre 6

BOOM!

Un flash lumineux ébloui les yeux de Maude, Gabriel, Mélodie, Édouard et Angélique alors que le dos de Réginald est plongé dans une chaleur insupportable. Son corps se fond au touché des rayons blancs, qui fracassent les vitraux et les portes de Saint-Fidèle. Ah, quelle joyeux jeudi matin.

En moins de 5 minutes, une ambulance est amenée sur place. La foule s’est dispersée, troublée et incertaine de ce qui s’est passé. Les forces de la ville de Québec sont arrivé sur les lieux, ce qui permis à Réginald d’être apporté par civière jusqu’à l’hôpital le plus prêt, situé en haute-ville.

Mais alors que nos pré-adultes se dispersèrent dans une Ambulance ou dans une Limousine conduit par nul autre que notre Raphael, une silhouette ouvrit les portes, déblayant les débris et quelques témoins trop téméraires ( ou trop naïfs). Accompagné d’un “What the…” de Raph, les enfants partirent chacun de leurs bords.

En route, les jumeaux ont initié la conversation, s’étant joint à la Limousine. Puis, avec un léger avertissement, descendirent sur l’Autoroute. littéralement.

Une fois à l’Hôpital, l’attente débuta pour tous. Certain se fut le Purgatoire, d’autre se fût simplement long, pénible, et particulièrement irritant. Les deux jumeaux se déclarèrent être des Anges (Est-ce vrai?) Alors qu’il interrogent Maude sur sa capacité surnaturelle de parler.

“Les muets restent muets” déclara Richard, alors qu’Il “Shhhhh” quelqu’un (probablement Édouard.

Pas de nouvelles de Araignée, ni de personne d’autre. Les jumeaux partirent de l’hôpital, receuillire des preuves pour leur accusation contre Maude.

Quelques heures plus tard, Réginald est déclaré cliniquement mort, alors qu’il vois vos visage se crispés à cette annonce. Une infirmière déambule dans le corridor, hurlant au miracle, alors que Ragouel sourit avec un plaisir mauvais.

Les Jeunes se réunissent, heureux d’être sortit du fardeux pour un instant, puis retournent à leur chez eux pour la journée.

Maude : Son père vient la chercher. Son père fut retrouvé mort. Sa mère lui rendit visit. Raphael alla à l’Hôpital.

Réginald: Debout sur ses pattes, le jeune homme put retourner chez lui et se recueillir au pensionnat. Car la tête lui tourne encore D’une vision… était-ce divin? Du moins, cruellement surnaturel.

Édouard: Étonnement, une belle cage en Or l’attendit à la place de trois appartements miteux construit par son père, en absence, justement, de ce dernier. Et le Diable semble s’être improvisé majordome.

Gabriel: Suite au retour au pensionnat, il rencontra Janique et discutèrent quelques instants avec Édouard, Mélo et Angélique. Lui et Janique se dirigèrent ensuite vers le Collège Saint-Francois de Laval, car quelques questions doivent être élucidé, et quelques clés réponderont à ces questions.

Et ainsi s’est terminée cette journée, qui, à mon humble avis, ne fait que commencer…

- M.T.

View
Chapitre 8
Concursium

Enfin, un rassemblement digne du nom : Concursium! Nos jeunes amis se sont rassemblé, réalisant leurs problèmes et la menace qui planait sur leur tête… et sur celle de Québec. Les pouvoirs sont pratiques et puissance, mais conditionnés et a double tranchant.

Ainsi, le Diable et Armand semble avoir un compromis temporaire, le temps que nos jeunes aventuriers trouvent la deuxième clé, la première ayant été sur le coup de Madame Copplepot.

View
Le calme avant la tempête
Chapitre 9

Une journée qui commençait bien. Suite à leurs débats émotionnels du chapitre précédent, nos jeunes amis décidèrent en fin de prendre un jour de repos pour penser à eu et leur famille. Après une mise de carte sur table honnête et une sortit fulgurante hors de griffes d’Armand pour Gabriel, le troupe du Collège Saint-François de Laval se recueillit au presbytère Saint-Dominique, sur Grande-Allée. Là, ils se croyaient à l’abri pour une nuit, loin des démons, des anges et des miracles de la vie. Bien évidemment, les mots “ils” et “croyaient” doit être souligné ici, car la présence d’êtres surnaturels ne se fit pas discrète. Une ange, venu du ciel, garda son regard posé sur Maude et ses amis, le regard plein d’amour.

Vint le lendemain, fracassant par sa beauté et son calme. La troupe de pactisés se réveillèrent sans misère ni chagrin (quoi que quelques larmes paraissait encore sur les joues de Gabriel). Réginald, qui avait veillé toute la nuit, avait été témoin de la femme en blanc, mais avait crût bon se taire, pour la sécurité mentale de ses amis. Le groupe, prêt a affronter de nouveau le monde, partirent alors vers une nouvelle direction : loin du Vieux Québec, vers la ville et le peuple de Sainte-Foy.

Prenant la 800 ou la 7 (dépendamment si on a peur des Trench-coats ou non), les 5 jeunes débarquèrent près du CHUL.

Gabriel, Angélique et Réginald disparurent dans les rangés contemporaines de la bibliothèque Monique Corriveau. Réginald décida de lire un peu de programation (ou est-ce la programation qui le lut, lui?) tandis qu’Angélique et Gabriel plongèrent leurs nez dans des récits et rituels occultes et rares. Malheureusement pour eux, les humains de se monde on tendance a inventer la réalités surnaturelle, plustot que de l’affronter comme vous, vous faites.

Édouard et Maude, quand à eux, prirent le chemin vers Raphael, qui fut ravi de les revoir. Tous se saluèrent avec intimité et complicité, souriant. Les accolades faites, le trio précédent vint les rejoindre, et quelques goûtes de sang coulèrent dans les toilette de l’Aile H du CHUL.

Après quoi, nos jeunes amis sont partis à l’Aventure, rencontrant des hommes-araignée (Pour ne pas dire Spidermen) et mademoiselle Copplepot elle-même! Qu’elle magnifique coïncidence. Mais, tout comme moi, Réginald, Édouard et Maude ont vu bien trop de choses pour croire aux “coïncidences”.

Le ventre rempli de doig- Euh, de vitamines et de nourriture, le quintet partit vers le manoir des Harker, où ils rencontrèrent les parents de Gabriel, dont plus précisément la mère de ce dernier.

Puis. Funèbrement, Ils Prirent La Route Vers Mélodie, Pour Ensuite DÉscendre….vers….. le manoir…..Pinson.

Je sais pas pour vous, mais j’ai hâte de voir les atrocités qu’a préparé le Diable.

-M.L.

View
Un souper chez les fou
Chapitre 10

Après réflexion, c’était peut-être une mauvaise idée s’en prendre au chien des enfers? Pauvre petit cerbère, lui qui ne faisait que vous prévenir. Néanmoins, le résultat final fut une bonne leçon pour nos amis du Collège Saint-François de Laval. L’antre du diable était peut-être plus venimeuse sur le morale que ce à quoi on pouvais s’attendre. Des fou, des Brokens, des Hell Watchers et un Korné sont toute qu’un spectacle. Vous êtes chanceux, à mon avis, que le Diable soit présentement un “paix”, car un vraie armée aurait pu vous faire bien pire.

Après une petite escapade à l’intérieur du manoir, vous avez débarquez dans la chambre de la jeune et jolie Émilie Pinson, fillette plein de joie et aveuglée par la folie pour quelques temps. Tout à fait normale que sa mère ne lui donne pas la conscience des événements et de l’environnement, cette dernière pourrais en souffrir bien plus.

S’en suivit une bataille sans merci et sans repos, comme vous avez, j’oserais dire, perdu. Néanmoins, toute mes félicitations sur votre débrouillardise étonnante et votre désire impérissable de survivre.

Voyez-vous, le Diable en cachait bien plus que vous ne le pensiez, et la Mère d’Édouard en as encore beaucoup à vous révélé. Mais tout ceci, mes chers et chères, n’est qu’une infîme partie de toute l’histoire. Les secrets des familles, des démons et des anges s’entremèlent dans cette quête aux clés. Quête qui, bientôt, prendera tout son sense…

-M.L.

View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.